Midi libre

L'actualité des entreprises

Midi libre

Midi libre est un journal quotidien dont le siège social est basé à Saint-Jean-De-Védas. Son territoire de diffusion comprend la moitié Est d’Occitanie.

Il possède notamment des éditions régionales pour l’Aude, l’Aveyron, le Gard, l’Hérault, La Lozère, Les Pyrénées Orientales.

Ce possède l’habilitation pour publier des annonces légales et judiciaires dans ces 6 départements. Il faut bien sûr que l’annonce légale apparaisse dans la bonne édition du journal.

Mais Midi Libre n’est pas le seul journal où les entrepreneurs peuvent faire leurs annonces légales. Il en existe bien d’autres. Pour obtenir le meilleurs prix, il faut faire un devis.



Journal d'annonce légale homologué
Je publie
mon annonce
légale
dans un journal homologué !


Les offres d’abonnement

Le Midi libre propose 7 offres d’abonnement.

La première offre est un abonnement 100 % numérique qui offre un accès illimité aux contenus, une application pour avoir accès aux informations, la possibilité de lire le journal sur tous les écrans. Il coûte 14.99 euros. Puis vient Un abonnement papier numérique de 30 euros il offre une livraison de papier journal 7 j/7, vous avez également droit à un TV magazine, un cahier midi le dimanche, un portage tôt le matin et un accès illimité aux contenus numériques. Ensuite viennent deux abonnements numériques un de six mois et un autre d’un an. Il est aussi possible pour 399 euros de souscrire à un abonnement papier d’un an.

Histoire et évolution du journal Midi libre

Sa première parution a eu lieu le 27 aout 1944. Il est en ce moment l’organe du comité régional du mouvement de libération nationale. Il aura cette même période produit et distribué plus de 50.000 exemplaires. Le Midi libre occupera les locaux du Petit méridional et de L’éclair après qu’ils aient été mis hors services, car ils avaient paru sous l’occupation.
Maurice Bujon deviendra le second PDG de Midi libre après la mort en 1956 de Jacques Bellon qui cèdera par la suite à son fils qui sera évincé par des actionnaires. En 2001 il sera notamment acheté par le groupe Le Monde qui le cèdera en 2007 au Groupe Sud-Ouest qui est basé à Bordeaux.
Le Midi libre sera condamné en 2015 par le tribunal correctionnel de Nîmes. Le quotidien avait empêché à Julien Sanchez alors maire de Beaucaire de jouir de son droit de réponse. Le 29 mai 2019 a lieu une grève causée par des contraintes de mutation pensées par le rédacteur en chef dont les directives sont vues d’un mauvais œil.