La domiciliation commerciale : ce qui est important à savoir

L'actualité des entreprises

La domiciliation commerciale : ce qui est important à savoir

La domiciliation commerciale est une solution fortement stratégique, au cœur même des formalités de création d’une société. Elle pourrait contribuer à soigner l’image de marque d’une entreprise. Il serait par conséquent avisé d’accorder une grande importance à cette étape.

Cette procédure n’est pas imposée. En fait, il y a d’autres solutions pour choisir une adresse administrative comme le fait de domicilier l’entreprise chez soi. Mais ce n’est peut-être pas le meilleur choix, car présentant certaines limites.

La domiciliation commerciale s’avère donc plus intéressante pour une entreprise, quelle que soit sa forme juridique : SASU, SAS, SAS… Elle permet à une société de disposer d’une adresse administrative à peu de frais. Cette adresse, qui va être pour ses clients, ses fournisseurs, ses partenaires son siège social, doit apparaître obligatoirement sur tous les documents qu’elle va présenter : bons de commande, devis, factures…
En France, ce genre de prestation est fournie par une société spécialisée qui doit avoir un agrément émis par les autorités préfectorales comme la loi le stipule.

 

 

La domiciliation commerciale : le bon côté des choses

 

Elle est dans la plupart des cas la solution la plus efficace, et ce, à bien des égards. D’abord, la domiciliation commerciale permet à une entreprise d’avoir facilement une bonne adresse dans des quartiers stratégiques et connus à peu de frais. Par exemple, une entreprise pourrait bénéficier d’une adresse à Paris avec pignon sur rue en ne payant chaque mois que quelques dizaines d’euros. L’entreprise pourra donc gagner en crédibilité et en popularité. Outre cela, le chef de l’entreprise n’aura plus à s’inquiéter des formalités administratives comme une annonce légale, s’il change de siège. La société de domiciliation s’en occupera. Gain de temps et d’argent assuré !

D’un autre côté, l’entreprise de domiciliation offrira à l’entrepreneur un siège bien équipé comme la loi l’exige. Ainsi, il pourra avoir sous la main une salle pour planifier ses réunions ordinaires et confidentielles, pour ranger son archive ou bien pour examiner les documents officiels, comme les livres de compte…
Le chef d’entreprise pourra bénéficier d’un service accueil et d’une permanence téléphonique. Il aura tout le confort nécessaire lui permettant de mieux se focaliser sur l’essence de ses activités. Il pourra même exiger qu’on filtre les visites inopportunes et les coups de téléphone indésirables.
En plus, la durée minimale du contrat de domiciliation est fixée à trois mois, renouvelable tacitement, à moins qu’il y ait un préavis de résiliation.
Un autre avantage et non des moindres : la domiciliation va permettre de protéger la vie privée du chef de l’entreprise, car il ne sera pas acculé à se servir de sa résidence principale comme adresse administrative.

 

 

La domiciliation commerciale : l’autre face cachée

En réalité, les inconvénients d’une telle procédure ne sont guère nombreux. Mais, ils existent quand même. Et afin de vous éviter toute déception, et vous épargner de mauvaises surprises, vous devriez en prendre connaissance avant de vous engager dans cette voie et de conclure un contrat de domiciliation.

Il est vrai que les entreprises de domiciliation proposent des adresses parfois inespérées contre un loyer, a priori, très tentant, presque modique. Ainsi, comme ce fut mentionné plus haut, vous pourrez bénéficier d’un local bien implanté sur les Champs-Élysées contre une petite somme mensuelle. Toutefois, ne vous méprenez pas trop, car ce n’est qu’un prix de base sur lequel va se greffer celui des services complémentaires. Vous pourrez exiger que votre domiciliataire vous fournisse une permanence téléphonique, ou bien peut-être, vous aimeriez souscrire à une gestion permettant de faire suivre votre courrier, par la poste ou par email. Mais tout cela n’est pas gratuit, vous devez payer ces services supplémentaires.
Une autre ombre au tableau qui pourrait être un sérieux handicap ! Si vous optez pour la domiciliation commerciale, vous serez obligé de vous déplacer souvent. Et cela pourrait entraîner une perte de temps, au cas où l’adresse choisie serait située à quelque distance de votre local d’exploitation ou de votre domicile. Et si vous n’avez pas adhéré à l’option de réexpédition de votre correspondance professionnelle, vous allez être acculé à vous déplacer fréquemment.

La domiciliation commerciale ne vous offre pas également la possibilité de profiter pleinement de bureaux (c’est en réalité une option payante que vous pourrez solliciter). Si vous prenez la décision de louer de façon régulière des salles, vous serez dans l’obligation d’emporter avec vous vos dossiers et équipements à chaque rencontre. Et repartir avec… On vous laisse imaginer les désagréments !

Enfin, sur le Web, il y a plusieurs entreprises de domiciliation qui offrent des services « sans engagement ». Vous devez faire attention, car le Code de Commerce fixe la durée minimale du contrat à trois mois, et cela est vrai également pour les contrats qui se font en ligne. Vous devez donc vous assurer du sérieux de l’offre avant de vous lancer.

Pour tirer bénéfice comme il se doit des avantages essentiels de la domiciliation commerciale, il faudra être vigilant et faire attention à quelques points. Par exemple, vérifiez qu’il n’y a pas de frais dissimulés. Il faudra également vérifier la qualité des services offerts. Pour ce faire, n’hésitez pas à demander l’avis des autres clients de l’entreprise de domiciliation. N’oubliez pas également qu’une recommandation d’un ami a plus de valeur qu’un avis sur internet qui peut être trafiqué.